51BCA+Pzb8L

Docteur Bruno Sachs, un médecin de campagne.

Un de ces tâcherons de la médecine vers lesquels vont toute ma sympathie. Un médecin qui n'a pas trahi le serment d'Hippocrate. Pour qui la médecine et le soin ont un sens. Qui nous rappelle combien soigner et vivre est difficile et souvent douloureux.

Un de ces médecins humanistes qui prend dans la tronche toutes les petites et grandes misères que ses patients viennent déverser dans son cabinet. Il écoute, il rassure, il conseille, il soigne. Le corps et la psyché. Sans compter son temps.

Sachs ne raconte pas son histoire de médecin. Ce sont ses patients, certains sont truculents, sa secrétaire, ses confrères et sa chérie. Lui, en filigrane, il raconte sa maladie. Et quelle est donc la maladie de Sachs ? Qui la soignera ? S'il en guérira, qui le guérira ? Je ne vous donnerai pas la réponse. Lisez le livre. Il en vaut la peine.

Le portrait d'un homme, d'un médecin que l'on découvre au fil des pages et auquel on s'attache. Une espèce de médecin en voie de disparition. De ceux qui écoutent et respectent. Qui ne désertent jamais devant la maladie, la souffrance, la mort. Même si parfois, la lassitude...

Encore un livre de médecin écrit par un médecin.

Oui, mais...

Un grand roman. Un roman magnifique originalement construit. Qui m'a tenu éveillé très tard.

Lisez le. Tout Winckler est dedans. Vous le regretterez pas.

Le site de Martin Winckler :

http://www.martinwinckler.com/.