06 décembre 2016

LES DÉPENDANTS AFFECTIFS

Ce sont, à mon sens, et si l'on est pas soi-même dépendant les personnalités les plus difficiles à supporter, à subir devrais-je dire. Car on ne les supporte pas, on les subit comme des boulets qui s'accrochent à vous et ne vous lâchent pas. Je ne peux avoir de meilleure comparaison que celle du lierre qui s'accroche à un tronc et qui s'en nourrit.   La dépendance affective n'est ni plus ni moins qu'une addiction comme une autre. Comme l'alcoolique n'apprécie pas obligatoirement son verre, le dépendant affectif n'appréciera pas... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 02:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2016

Être moche à en crever : avec les malades atteints de dysmorphophobie

À l'âge de 26 ans, Natalie s'est essayée à la comédie. Après une série d'auditions infructueuses, elle a malheureusement commencé à perdre confiance. « Je rejetais la faute de mes échecs sur mon apparence, se rappelle-t-elle. J'ai commencé à me sentir horrible. Je détestais toutes les parties de mon corps – mes hanches, mes cheveux, mon teint, ma taille. C'était atroce. » À mesure que de telles pensées se faisaient de plus en plus présentes, Natalie est devenue obnubilée par ses défauts. Elle a alors commencé à éprouver un vif... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2016

DE L'ASILE A LA PSYCHOTHERAPIE INSTITUTIONNELLE

  DE L'ASILE A LA PSYCHOTHERAPIE INSTITUTIONNELLE Ou comment l'économie saborde le soin. " Comment écrire l'essentiel des institutions psychiatriques en quelques pages ? " Faire le parcours historique de plus de cent cinquante ans est presque une gageure et un pari sauf si on se situe au niveau des ruptures épistémologiques comme je l'avais déjà souligné dans notre ouvrage " l'accueil en psychiatrie des malades mentaux: aspects juridique, théorique, pratique "(1) . L'histoire de cette discipline s'appuie à chaque époque sur... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2016

DE L'ART ASILAIRE A L'ART SINGULIER

CONFERENCE DE JEANINE RIVAIS DE L'ART ASILAIRE A L'ART SINGULIER *****    BONJOUR,           Je vais vous présenter un résumé de l'aventure singulière, de l'Art asilaire à l'Art singulier. Pendant que je vous parlerai, vous verrez apparaître des projections sur l'écran. Ce sont des œuvres de créateurs qui sont dans les musées d'Art brut ou singulier et qui seront là à titre illustratif. Pour vous donner une idée de ce que fut l'Art brut, j'ai choisi le plus possible des œuvres typiques de la... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2016

Les enfants et le virtuel / Aldo Naouri.

les_enfants_et_le_virtuel0906
Posté par fsetrin à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2016

DÉPRESSION : LE SECRET DU MILLEPERTUIS

Depuis l'Antiquité, une plante a la réputation de lutter contre la mélancolie : le millepertuis ! Les études prouvent que le millepertuis, lorsqu'il est correctement dosé et utilisé, est aussi efficace que les médicaments chimiques les plus violents, avec moins d'effets secondaires. MILLEPERTUIS VS ANTIDÉPRESSEURS CHIMIQUES  Depuis une méta-analyse réalisée en 1996 sur plus de 1 700 patients, la réflexion a été attirée sur le millepertuis car il... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 02:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2016

QUARANTE ANS DE PSYCHIATRIE II

Je ne vais pas vous faire un discours hautement philosophique, un discours politiquement engagé. Non, je vais rester très terre à terre. Mais quarante années de psychiatrie au compteur. Quatre décennies au milieu des fous. Ça donne un peu le droit de dire ce que l'on pense non ?   J'aurai tout entendu et son contraire quant aux fous et à la folie. Le vulgus pecum qui parle sans savoir et se lance dans une discussion philosophique de café du commerce ou dans une psychanalyse de comptoir. J'ai entendu des journalistes... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

DES MOTS POUR COMPRENDRE

Théo fait une demande de thérapiesuite à une fibroscopie. Un ulcère « destress » à l’estomac a été découvert.Sandra, elle, chute souvent après « desemballements du coeur », mais aucunecause n’a été repérée par les divers examensexploratoires. « Comme au théâtre, ily a trois gros coups dans ma poitrine et jem’effondre épuisée », dit-elle.Ces deux patients manifestent leur souffrancepsychique par des symptômescorporels qui s’expriment avec des sous-bassementsdifférents : pour Théo, lecorps somatique est atteint (somatisation),chez... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

EMI

Des scientifiques tentent de reproduire en laboratoire des "expériences de mort imminente" afin de percer le secret du fonctionnement du cerveau. Nouvelles découvertes sur cet état limite qui peut survenir plus souvent qu’on ne le pense. Des chercheurs s'intéressent aux expériences de mort imminente. (c) Ingedata C'est en traversant la rue que Danielle a été heurtée de plein fouet par un tramway. « Ce fut d’abord un trou noir, raconte-telle, puis j’étais dans un tunnel attirée par une lumière merveilleuse, un amour... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

L’aveu par l’écriture de soi ou la tentative de résolution d’une injonction paradoxale de l’institution psychiatrique

Bienvenue à Agathe dans l’équipe de Comme des Fous et merci pour ce remarquable article! « Il apparaît que l’aveu autobiographique du fou, constitue une forme de « super-aveu » spontané et exhaustif qui requalifie le fou en « fou-pas-si-fou » pour l’institution et la société et qui peut constituer un sésame pour l’insertion sociale. Dans mon cas spécifique de sujet « fou », peut-on parler d’une forme d’aveu ? » Agathe Martin   L’écriture autobiographique est une pratique très répandue chez les... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]