16 novembre 2016

Cesar Santos

Posté par fsetrin à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2016

L’aveu par l’écriture de soi ou la tentative de résolution d’une injonction paradoxale de l’institution psychiatrique

Bienvenue à Agathe dans l’équipe de Comme des Fous et merci pour ce remarquable article! « Il apparaît que l’aveu autobiographique du fou, constitue une forme de « super-aveu » spontané et exhaustif qui requalifie le fou en « fou-pas-si-fou » pour l’institution et la société et qui peut constituer un sésame pour l’insertion sociale. Dans mon cas spécifique de sujet « fou », peut-on parler d’une forme d’aveu ? » Agathe Martin   L’écriture autobiographique est une pratique très répandue chez les... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

Cap ou pas cap ? Réflexion sur le handicap psychique

Le handicap est « le désavantage social pour un individu donné qui résulte d’une déficience ou d’une incapacité et qui limite ou interdit l’accomplissement d’un rôle normal (en rapport avec l’âge, le sexe, les facteurs sociaux et culturels) ». Le handicap traduit une désadaptation de l’individu par rapport à son milieu (ou pour certains une désadaptation de l’environnement à l’individu…). La notion de handicap psychique, introduite en France par la Loi du 11 février 2005, sous l’impulsion des familles de... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2016

A MORT LA FAMILLE

A mort la famille et bienheureux les orphelins !   La famille ?   Un lieu clos et obscur, un long très long, trop long tunnel pour y voir la moindre trace de lumière. Je vis dans la nuit, sans une promesse d'aube. J'ignore que le jour existe, que le soleil brille et chauffe. J'ai froid. J'ai peur. Je ne peux pas respirer. Mes cris meurent d'étouffement avant que je puisse les pousser. L'obscurité me semble immense, infinie. Et pourtant, chaque fois que je remue, je me cogne à des choses que je ne vois pas.... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 02:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2016

Dali

Posté par fsetrin à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2016

Charcot

Charcot à La Salpétrière        
Posté par fsetrin à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2016

QUARANTE ANS DE PSYCHIATRIE I

« J'ai fait toute ma vie un métier que je ne m'aimais pas, et je l'ai fait que mieux que je pouvais. »   Dixit mon père qui fit ce métier bien avant moi. Je me suis longtemps demandé ce qu'il voulait dire par là. Je suis encore aujourd'hui incapable de l'expliquer. Mais je sais néanmoins ce qu'il exprimait. Oui, il l'a exercé du mieux qu'il le pouvait, il fut un grand professionnel et sa carrière fut exceptionnelle. S'il est un domaine où j'éprouve pour cet homme une admiration sans borne, c'est bien dans le domaine... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2016

Les petits bonheurs

SM208_14_PETITS_BONHEURS
Posté par fsetrin à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2016

David Cooper Mort de la famille

Posté par fsetrin à 20:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 novembre 2016

LETTRE À MA MÈRE

Bonjour maman chérie,   alors, chère vieille vipère coupée de crevure de scorpion, ça y est ? Tu es morte et bien morte ? Oui, c'est bien toi dans un cercueil ouvert, encore, qui est allongée,là. Cette fois, tu n'ouvriras plus les yeux ? Fermés pour cause de décès définitif ? Le rideau est à jamais baissé sur cette tragi-comédie ? Tu ne reviendras pas ?   Ça y est, tu l'as enfin rejoint ton foutu bon dieu ? Depuis le temps que tu attendais cet événement ! Quelle tête il a ton barbu... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]