24 décembre 2016

CE QUI ME GONFLE I

Plein de choses me gonflent. Cette époque est extraordinaire de vertu, c'est le règne des gens de bien, des bien pensants. Le christianisme a perdu beaucoup d'influence pour nous pourrir la vie. Il a donc fallu trouver autre chose. Non, autres choses, au pluriel. Car les moyens de nous couper de toutes possibilité de vivre quelques moments de bonheur, les culpabilisations, les anathèmes, les grands inquisiteurs tous azimuts ne manquent pas. Vous voulez mourir empoisonnés de la cervelle ? Faites votre choix m'sieurs dames, y a de... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2016

Les cygnes sauvages

Petite-fille d'une concubine et d'un " Seigneur de la guerre ", fille de hauts responsables communistes, Jung Chang. Elle est arrachée à son bonheur, certes inconscient, au nom de la révolution culturelle et son règne de terreur. Ses parents seront internés dans « un camp de rééducation », elle même sera arrachée à ses études et déportée à la campagne où elle sera paysanne, " médecin aux pieds nus ", ouvrière, malgré tous ses efforts toujours suspecte parce que fille d'apparatchiks.   C'est toute l'histoire de la... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2016

CHANSON POUR MA MÈRE

Voilà.   Clap de fin.   Le rideau est pour toujours baissé et la tragi-comédie est bien finie. Les yeux fermés définitivement pour cause de décès, tu ne reviendras plus me jouer l'enfer sur terre.   Tu sais, tu étais laide et tu restes laide. C'est depuis toujours dans ta nature la laideur.   Même si ton cadavre me dégoûte, laisse-moi t'essuyer. Tu as encore, au coin des lèvres, un peu de ce fiel dont tu m'as allaité à ton sein de scorpion croisé avec une vipère. Ce sein, que, moi, j'ai mordu. De toutes mes... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2016

CIORAN II

J'ai découvert Cioran sur le tard. Grâce à l'un de mes patrons médecins qui le citait souvent et à une collègue qui me prêta Les syllogismes de l'amertume. Et là, je suis entré à fond dans E.M .Cioran (Éternel Mélancolique). Je ne le quitte plus depuis.   Drôle de bonhomme que Cioran....   Je ne vais pas vous faire là une critique littéraire, philosophique de Cioran. Je ne vais pas me lancer dans une analyse savante de l'oeuvre et du bonhomme. D'abord, j'en suis incapable, ensuite d'autres l'ont fait déjà et infiniment... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2016

ÉDOUARD EMILE CIORAN I

Michel Edouard Cioran, né le 8 avril 1911 en Roumanie et mort à Paris le 20 juin 1995.   Écrivain et philosophe, c'est un auteur majeur du siècle passé. Il est peut être le dernier de nos écrivains de légende, refusant toute sa vie la gloire et les honneurs et conservant ainsi une part de mystère.   Fils d'un prêtre orthodoxe et d'une mère athée, couvé par ses parents, il a une enfance de rêve. Il galope à cheval, écoute interminablement les bergers lui raconter les vieilles légendes de Transylvanie. Mais tout s'écroule... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2016

PRÉCIS DE DÉCOMPOSITION

« Toute idée devrait rester neutre, mais l'homme l'anime, y projette ses flammes et ses démences : le passage de la logique à l'épilepsie est consommé... Ainsi naissent les mythologie, les doctrines et les farces sanglantes. Point d'intolérance ou de prosélytisme qui ne révèle le fond bestial de l'enthousiasme. Ce qu'il faut détruire dans l'homme, c'est sa propension à croire son appétit de puissance, sa faculté d'espérer, sa hantise d'un dieu. »   Voilà, dès les deux premiers paragraphes, tout est dit et Cioran... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2016

LES TROIS CHARLATANS

Jésus, né d'une gestation pour autrui. Dieu le père avait besoin de louer un ventre et des spermatozoïdes pour se faire un fils. Cet omnipotent n'a pas été fichu de se le tricoter lui-même alors que quelques millénaires avant il avait créé l'univers. Jésus, mort puceau sur une croix dont on trouve partout des morceaux. Enfin, on le dit. Ce type a passé sa vie au milieu des femmes et de putes authentiques. Et il n'aurait jamais baisé ? Ou il était impuissant ou pédé comme un phoque. C'est vrai qu'avec Jean son apôtre préféré qui... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 02:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2016

Il est revenu

Ne voilà t'il pas qu'Hitler est de retour ! Soixante dix ans après sa mort ! Il se réveille au milieu d'un terrain vague de Berlin. Et il fait franchement la gueule. Plus personne ne fait le salut nazi, on ne le reconnaît plus mais on lui dit qu'il ressemble à... et personne ne veut le croire quand il dit que oui,c'est lui, l'Allemagne n'est plus la maîtresse de l'Europe, c'est bourré d'émigrés. Pire que tout, c'est une femme qui dirige le grand Reich millénaire. Bref c'est le bordel complet. Il ne peut pas laisser les... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2016

HYSTÉRIQUE

Je t'aime. Tu le sais que je t'aime n'est-ce pas ? J'ai toujours répondu oui je le sais. Mais non, je le savais pas. Comment aurais-je pu le savoir ? Voilà qui était inconcevable pour moi. Que l'on m'aime. Et toi, tu m'aimes aussi n'est-ce pas. Je répondais toujours oui. Autre mensonge. Mais comment aurais-je pu aimer sans l'être ? Mais comment aurais-je expliquer que ces deux questions étaient aussi incompréhensibles que de l’araméen ou du sanskrit ? Parce que tout le monde est sensé savoir ce qu'aimer signifie.... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2016

L'ARTISTE RATÉ

Acceptons l'idée, absurde par définition, mais acceptons l'idée de l'existence de ce dieu unique, créateur du ciel et de la terre, de l'univers tout entier.   Acceptons l'idée saugrenue que nous autres les humains, nous sommes ses créatures, modelées à son image dans un peu de glaise. Il ne nous est d'ailleurs pas précisé avec quoi il a fabriqué le reste de l'univers. Pensée magique peut être. Bref fatigué sans doute, il prend un peu de poussière, crache et souffle dessus et nous voilà !   Puisque créés à l'image de... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]