31 janvier 2020

JOHN FANTE/LA ROUTE DE LOS ANGELES

Bandini, Arturo de son prénom, c'est l'alter ego de John Fante, enfant d’immigrés italiens misérables pour lesquels le rêve américain fut un cauchemar et dont on a refusé le premier roman. Bouffi d'orgueil, bouffeur de curé, ne respectant rien ni personne excepté lui même, lâche, hypocrite, menteur, imbu de sa personne, ne doutant pas un instant de son génie littéraire que personne en comprend, gratuitement cruel (son après midi à assassiner les crabes vaut son pesant d'or), méprisant les femmes qu'il n'ose pas aborder et qui sont... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2020

SUETONE/LA VIE DES DOUZE CESARS

Suétone, la vie des douze Césars. Souvenirs de lycée et de versions latines. Douze empereurs de Rome, Rome centre et première puissance du monde. Maîtres tout puissants et absolus d'un immense empire, quasi divinités vivantes. Et pourtant, très peu sont morts paisiblement dans leur lit. Suétone nous raconte cette longue suite de trahisons, d'adultères politiques, de meurtres, de parricides, de matricides, de fratricides, d'infanticides et j'en passe. On se tue beaucoup en famille chez les César et sans état d'âme. La lutte pour... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2020

TRAVAIL FAMILLE PATRIE ET LE POETE

La honte de la famille ! Je n'y faisais pas tâche, j'étais LA tache, ineffaçable, indélébile du cadeau empoisonné de la vie. Dont elles ne parlaient qu'à voix basse et qu'à des amis sûrs. Comme au confessionnal quand o y avoue la maladie honteuse du stupre et de la fornication.   Quelle famille ? Pas la mienne. Je n'étais pas un cloporte moi. Impossible qu'il y ait eu quoique ce soit de commun entre elles et moi. Pas le moindre chromosome. Plus le temps passait, plus je grandissais et plus ça se confirmait. Vers... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2020

Kaethe Butcher

  El corazón de la oscuridad: el arte erótico de Kaethe Butcher - Cultura InquietaLas ilustraciones de la artista alemana Käthe Butcher son audaces en su representación de la sexualidad y la feminidad. Poseen una especie de perverso sentido del humor y un excelente trabajo del trazo, de la línea. Recibe nuestra Newsletter Quincenal, con artículos exclusivos de arte, erótica, estimulante y lifesyle.https://culturainquieta.com  
Posté par fsetrin à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2020

EPICIER PRINCE DU DESERT

  Bonjour Fillette.   Mahmoud. Il m'appelle toujours Fillette. Parce qu'il m'aime bien et qu'il aurait voulu une fille comme moi, m'a-t-il répondu quand je lui ai demandé pourquoi Fillette Mahmoud ? Il devrait le dire à ma mère. Je crois qu'il ne connait même pas mon prénom. Pour lui, je suis Fillette et c'est tout. Il n'y a que lui qui m'appelle Fillette. Tout le quartier m'appelle Héléna. Il ne veut pas le savoir.   Sa boutique, elle ne paie vraiment pas de mine. C'est un bordel monstre. Pourtant, il... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2020

MARGARET ATWOOD/LA SERVANTE ECARLATE

Quand La servante écarlate est sortie en France il y a plus de trente ans, je suis passé à côté. Franchement, malgré son succès planétaire, ce livre ne me branchait pas. Autre chose à lire de plus urgent sans doute. Bien m'en a pris. Parce que, à l'époque, la servante m'aurait paru un livre, un de plus, certes fort bien écrit, d'anticipation. Evoquant un avenir peu probable. Au moins lointain. Très lointain. Un peu comme la marche de l'homme sur Mars. Aujourd'hui, il est d'une actualité glaçante. De quoi s'agit-il ? Devant... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2020

L'ENVOL

Un bel endroit, le cimetière du Sud, qui incitait à la réflexion. Et au suicide. Mon suicide.   A quoi et à qui servait ma vie ? A quoi ça me servait de vivre ? Ni moi ni personne n'y trouvait une quelconque utilité. Ma disparition ne changerait pas la face du monde.   Puisque ma mort avait été toujours programmée, avant même ma conception et que je n'avais aucune envie de finir en vieux tas d'os parkinsoniens et incontinents, autant mourir vite, bien, et jeune. Avec un corps encore esthétiquement en bon... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2020

Richard Müller

La belleza grotesca de la obra del gran ilustrador Richard Müller - Cultura InquietaRichard Müller (1874-1954) nació en la ciudad bohemia de Tschirnitz (hoy Cernovice nad Ohra, República Checa). Su talento artístico era evidente desde el principio. Recibe nuestra Newsletter Quincenal, con artículos exclusivos de arte, erótica, estimulante y lifesyle.https://culturainquieta.com  
Posté par fsetrin à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2020

Teddy Rodgers

    Desenfreno y lujuria en la pintura hiperrealista de Terry Rodgers - Cultura InquietaEste artista reproduce como si de escenas cinematográficas se trataran, la vida de libertinaje, sexo y excesos de la jet set del siglo XXI. Recibe nuestra Newsletter Quincenal, con artículos exclusivos de arte, erótica, estimulante y lifesyle.https://culturainquieta.com  
Posté par fsetrin à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2020

Betty Broadbent

      Betty Broadbent, pionera en los tatuajes femeninos de los años 30 - Cultura InquietaSi algo nos recuerda la historia, es que siempre ha habido alguien que decidió romper con los convencionalismos para ser pionero o pionera en algo. Si algo nos dicen las fotos antiguas, es que siempre han existido valientes y personas adelantadas a su tiempo.https://culturainquieta.com  
Posté par fsetrin à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]