23 janvier 2020

L'ENVOL

Un bel endroit, le cimetière du Sud, qui incitait à la réflexion. Et au suicide. Mon suicide.   A quoi et à qui servait ma vie ? A quoi ça me servait de vivre ? Ni moi ni personne n'y trouvait une quelconque utilité. Ma disparition ne changerait pas la face du monde.   Puisque ma mort avait été toujours programmée, avant même ma conception et que je n'avais aucune envie de finir en vieux tas d'os parkinsoniens et incontinents, autant mourir vite, bien, et jeune. Avec un corps encore esthétiquement en bon... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]