05 janvier 2020

LAURENT BINET/CIVILIZATIONS

Il est permis de violer l'histoire si c'est pour lui faire un bel enfant disait, à peu près, Alexandre Dumas, grand violeur de l'histoire devant l'Eternel et qui a enchanté mon enfance et même un peu plus.Violer l'histoire, Laurent Binet ne s'en prive pas Civilizations. Avec un Z s'il vous plait. Imaginez un peu, vers l'an mille, on part de Scandinavie et cap au sud avec la fille pas piquée des hannetons d'Erik le rouge pour accoster en Amérique avec ses compagnons. Là, mélange des migrants avec les autochtones. Christophe Colomb... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]