06 mars 2019

LE POÈTE

C'est une chose récurrente. Qui me tombe dessus sans prévenir. Pas de signe prémonitoire. Pas de raison apparente. Je ne sais pas quelle saleté de mouche le pique au mauvais endroit à ce moment là, mais ce n'est pas la mouche tsé tsé.   Mon père se dresse brusquement. Il ne tient plus en place. Il tourne comme un lion enragé dans sa cage. Les lèvres pincées et tordues, les poings serrés, les yeux levés au ciel. Bavant de rage. Me jetant comme des coups, de brefs regards noirs qui fulminent. Il cherche la bagarre dont il... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]