Couv_Poissons

JUBILATOIRE !

Un bien beau livre plein d'humour et rempli d'amour.

L'hymne à l'amour d'un fils pour son papa rêveur et génial, champion du monde des vendeurs d'aspirateurs à domicile (capable de vendre un aspirateur à des paysans qui n'ont pas l'électricité) et grand pécheur devant l'Éternel. Passion qui le coupe du monde (à en mettre la vie de son fils en danger). Un père qui monte toujours des coups géniaux qui vont faire sa fortune et qui ruinent régulièrement la famille (l'affaire des papiers tue-mouches est impayable).

Un hymne à l'amour de la nature.

Une relation fusionnelle père/fils/nature.

On entend les bruits des bottes de la seconde guerre mondiale. L'ombre de la Shoah obscurcit en arrière fond un ciel pourtant si bleu trouble l'eau pure, si pure des rivières. Le père est vaincu par le nazisme d'abord par le communisme ensuite. Blessure inguérissable du fils que cette défaite du père.

Pourtant ce n'est pas un livre triste.

C'est un livre joyeux et nostalgique, poignant et cocasse à la fois. Un livre d'une grande poésie qui ne nous raconte pas une histoire mais la vie. Écrit par un Pavel dépressif à l'hôpital psychiatrique et qui redevient un petit garçon en sécurité en retrouvant son père le temps de l'écriture. Et qui finit par se suicider.

Un immense plaisir de lecture.

Et « des bulles de joie sous la peau » (Erri de Luca).