13 août 2018

PIERRE DUCROZET / EROÏCA

«Les hommes aimés des dieux meurent jeunes.» Hölderlin.   Alors, Jean Michel Basquiat était aimé des dieux. Sans doute Jupiter en fut-il jaloux car c'est connu, quos vult perdere Jupiter dementat. En français, Jupiter rend fous ceux qu'il veut perdre. Et Jupiter s'est acharné sans pitié sur ce chéri de l'Olympe.   Ce garçon, évadé de Brooklyn, poète, graffeur, musicien, peintre, a le génie, la grâce, la jeunesse, la beauté, la puissance de création. Il ne lui manque rien. Il acquiert tout de suite le succès, la... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]