1086463686

 

Moscou / Paris, de la Place rouge aux Invalides, dans un side-car de la grande époque soviétique qui ne démarre pas toujours mais impossible à arrêter quand c'est parti, au confort de la même époque dans des conditions météorologiques au delà de l'épouvantable, voilà le voyage de Tesson et de ses potes qui refont le chemin de la retraite de Russie pour en commémorer le bicentenaire. Il fallait quand même y penser !

Fous me direz-vous ? Oui, ces types là sont fous sans nul doute. Mais la folie de préférer une telle aventure au confort du canapé, téléphone portable et ordinateur en main, voilà une folie qui moi, me va !

Tesson nous raconte dans ce livre haletant, épuisant, non seulement ses pérégrinations sur les traces de la grande armé et de son empereur, il nous décrit aussi celles de cette grande armée et de cet empereur des français. J'ai écrit épuisant, oui, parce que Tesson a un tel talent de conteur que l'on s'épuise dans ces deux chevauchées qui se superposent. Et quand Paris approche, éh bien le lecteur lui aussi est impatient d'arriver enfin, de rentrer chez lui et l'aller se prendre une douche très longue et très chaude. Lui aussi soulagé, heureux mais nostalgique de cette grande équipée qui se termine là. Lui aussi pensant à la nouvelle aventure, donc au prochain bouquin de Tesson.

Ajoutez à cela un humour à couper au couteau et quelques réflexions philosophiques sans en avoir l'air qui recadrent bien ce que nous sommes et ce que nous fumes. Et cet amour de la Russie et de ces étrangetés, et de la vodka aussi, qui possèdent notre auteur-voyageur jusqu'au plus profond des tripes.

Un cocktail littéraire à déguster sans modération. Jusqu'à la dernière goute, une goutte de regret d'avoir déjà fini son verre.