31 octobre 2017

EXÉCUTION CAPITALE

   Quatre heures du matin. C'est l'heure, courage mon ami. Je ne suis pas son ami, il n'est pas mon ami. Je n'ai pas d'ami. Je n'ai jamais eu d'ami. J'ai trop la haine de l'humanité.   Ils m'ont rasé la tête, découpé ma chemise. Servi le dernier repas, ce n'est pas de faim que je vais mourir. Le dernier coup à boire. Pas assez pour me bourrer la gueule jusqu'à l’inconscience. Un verre, un petit verre, c'est peu. Il y a même un curé qui veut absolument me faire baiser son crucifix. Je lui dit d'aller se faire... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 17:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 octobre 2017

MIKHAÏL BOUGAKOV / LE MAÎTRE ET MARGUERITE

Qu'est-ce donc que cette diablerie, c'est le cas de le dire, de livre qui vous saisit au cou et ne vous laisse pas respirer jusqu'à son point final ? Car ne voilà t-il pas que dans les années trente, le diable en personne, oui oui Satan lui-même, débarque à Moscou pour y semer un désordre indescriptible, semer la destruction de cœurs, des corps, des intelligences, des talents, des bâtiments et j'en passe. La police enquête, veut arrêter le ou les coupables, mais allez donc mettre le diable en prison ! Au milieu de tout... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 octobre 2017

MATER DIXIT

Ce n'est qu'une une gueule mais gigantesque, obscure, béante, où brillent ces crocs brûlants qui de ta naissance à ton dernier soupir te lacèrent le corps et l'esprit, pendant que dans ton estomac s'enfoncent les doigts crochus et effilés de la culpabilité et t'y injectent leur poison lancinant. Une gueule qui te souffle son haleine puante, purulente et corrosive.   Ce monstre terrifiant, c'est... Maman a dit.   Donner pour ne pas recevoir, souffrir pour ne pas jouir, nuire à ce prochain que tu dois aimer plus que... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2017

ÉCRIVAIN PUBLIC

   Y en a.   Y en a qui écrivent. Enfin, ils disent écrire.   Ils s'auto proclament, insupportable prétention dans la vacuité absolue de leur manque de talent, poète, poétesse, écrivain, écrivaine, auteur, auteure, le E ne s'entend pas, dommage il change tout.   Oh, comme ils écrivent de fort belles, fort poétiques choses. Il parle du temps qu'il fait et de l'amour avec le même romantisme hyper sucré, sucré ad nauseam.   Tout est merveilleux mais rien n'est vrai.   ... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 octobre 2017

SANTÉ MENTALE

https://www.facebook.com/revuesantementale/?hc_ref=ARRG2VPfedEaYWYJqYSc6tCb8tkYmwPQWxJjgedeMsRGQ9bZGhIydG2fScTkCZR3ePo&fref=nf&pnref=story
Posté par fsetrin à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2017

BAPTÊME

  Il ne leur suffisait pas de me concevoir et de me faire naitre. Il fallait en plus qu'ils me fassent baptiser.   Alors, ils ont déversé des vagues de miserere et prends pitié de lui Seigneur, pardonne lui.   Mais me pardonner quoi ? Le simple fait d'être né ? La faute à qui ? C'était plutôt à eux de se faire pardonner de m'avoir imposé cette absurdité de vivre, de n'avoir plus su, un court instant, ce qu'ils faisaient.   C'est dans le cul poussiéreux d'une église toujours pucelle depuis le... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

SANDRA LILLO /LES BANCS DES PARCS SONT VIDES EN MARS

Voilà un achat que je regrette pas. Dans ce recueil de poésie de Sandra Lillo, il y a de la... poésie. Rien d’extraordinaire me direz-vous.Peut être, mais ce n'est pas évident la poésie dans les recueils de poésie. J'ai lu trop de recueils, trop de poèmes qui n'ont de poésie que le nom et l'insupportable prétention à être de la poésie. Là, rien de tel. Sandra Lillo tisse ses poèmes sans en avoir l'air. Des mots simples cousus ensemble avec un art consommé. Des émotions exprimées dans un art cistercien. Provoquées par tous ces... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2017

LUO LI RONG

Luo Li Rong est une artiste chinoise née en 1980 et s'étant installée en Belgique. Elle fait ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Pékin. Une fois son diplôme obtenu, elle intègre l'atelier de Zon Jiabao, ce qui lui permet d'approfondir le style figuratif. Elle s'inspire de sculpteurs européens de la Renaissance et du Baroque pour réaliser ses propres œuvres. Les sculptures de Luo Li Rong frappent par leur sensualité, leur élégance ainsi que par leur expertise. La femme est souvent mise à... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

LA POÉSIE-PLAIDOYER

    Oh poésie que de conneries on dit et on écrit en ton nom !   Oh pédagogues stupides qui enseignez la poésie et qui n'avez jamais compris que la poésie ne s'enseigne pas mais qu'elle se transmet. Qu'elle est émotion et non point raison. Oh poètes à la petite semaine qui se prennent pour Baudelaire, Hugo, Lamartine et Ronsard réunis, qui écrivent comme Musset ! Ce sont eux des génies de la poésie. Mais ces pauvres bougres n'ont pas compris que les temps ont changé, qu'on n'écrit comme au siècles... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

KATE ATKINSON / UNE VIE APRÈS L'AUTRE

   Novembre 1910. Naissance d'Ursula. Morte née, étranglée par le cordon ombilical. Quelle vie aurait été la sienne si elle était morte à un an, à dix ans, à vingt ans, à trente, quarante, cinquante, soixante ans etc ? Retour en arrière. Nouvelle naissance, nouvelle vie. La loi, oh combien nietzschéenne, de l'éternel retour. Ursula nait, meurt, recommence jusqu'à la la dernière fois ? A voir, rien n'est moins sûr. A chaque recommencement, tout est différent et c'est toujours la même chose. Avec tous ces... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]