31 août 2017

DISPO MAINTENANT

Disponible sur le site de Thge BookEdition oy chez l'auteur (contacter par mail).
Posté par fsetrin à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2017

MARIO VARGAS LLOSA / LE HÉROS DISCRET

    Dans une ville du Pérou, un patron d'entreprise de transport amoureux fou d'une femme qui ne lui refuse rien et qui a l'âge d'être sa fille victime d'un chantage à première vue maffieux. Un patron de compagnie d'assurance qui épouse sa bonne et dont les fils, furieux de ce mariage qui risque leur fait perdre leur héritage ne souhaite qu'une chose, qu'il crève. Un couple de braves gens, amoureux l'un de l'autre mêlés malgré eux à tout cela avec en prime un fils adolescent qui voit apparaître un curieux personnage. Fou... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2017

BARCELONE

  http://culturainquieta.com/es/erotic/item/12555-el-museu-de-l-erotica-en-barcelona.html
Posté par fsetrin à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2017

MARCO FERRI

  http://culturainquieta.com/es/erotic/item/3906-roberto-ferri-ii.html
Posté par fsetrin à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2017

Culturainquieta.com/es/erotic

      http://culturainquieta.com/es/erotic/item/5745-16-sexual-fantasies-put-into-sculptures.html
Posté par fsetrin à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2017

LE TAUREAU

    Il aurait tant aimé s'entendre dire, par une femme, jeune, belle, intelligente, tu es beau, tu es grand, tu es fort. Tu es mon taureau furieux.   Il se regardait souvent dans son miroir de pied. Il ne voyait qu'un corps chétif, rabougri, aux muscles d'athlète dénutri, aux os visibles sous la peau comme sous les rayons X pourvu d'une virgule ridicule au bas du ventre. Et sur ce corps, une tête mal taillé à coups de serpe mal aiguisée percée d'une bouche trop grasse, d'un nez trop long et épais, d'yeux trop... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2017

MARISHA PESSL / INTÉRIEUR NUIT

Plus de huit cents pas. Un festin littéraire de roi.   Les aventures de McGrath journaliste dans une enquête sur Stanislas Cordova, auteur de films qui lui valent une réputation sulfureuse, des admirateurs fanatisés par son univers paranoïaque. Ajoutez la fille de Cordova morte par suicide à vingt quatre ans, deux jeunes gens perdus qui s'imposent comme « assistants » de McGrath, et l'étrange Gallo. L'auteur est une virtuose qui nous entraîne dans un maelstrom infernal. Où est le vrai, où est le faux, où est le... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2017

LA VOLONTÉ D'ÊTRE AIMÉ(E)

  Vous voulez être aimé(e). Vous avez la volonté farouche que l'on vous aime. Vous vendez père, mère et votre âme au diable ou pire à dieu, pour cela. Vous jouez les stars en vous trainant comme des chiens aux pieds de l'être, non pas aimé(e) mais dont vous désirez si fort être aimé(e). Que vous l'aimiez ou non, point de détail sans, mais alors sans vraiment, aucune importance. La question ne se pose du reste même pas. Vous me direz que puisque vous voulez que l'on vous aime c'est que vous aimer. A voir... Rien n'est moins... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2017

NE PAS ENTRER, DANGER DE MORT

     En cas d'amour   trouvez une issue de secours et fuyez. Fuyez loin, fuyez haut, fuyez profond. Prenez vos jambes à votre cou et détalez comme un lapin qui va se cacher au fond de son terrier, comme un chien courant qui a le feu au cul.   Il ne peut vous arriver rien de pire.   Vous aimez, on vous aime, vous ressentez de la joie, vous sautez comme un cabri pubère que le printemps éveille. Vous êtes au comble de la béatitude, vous vous croyez au paradis.   Vous avez passé les portes de... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2017

L'ORGASME MUSICAL

    Je suis, à ma grande surprise, toujours vivant malgré cette tentation du suicide qui revient de façon récurrente quand j'en ai marre de vivre à la dérive dans ma tragédie intime d'impuissant psychique. Je le dois à la musique. Ce qui me maintient debout, vivant, extraordinairement c'est la musique, c'est à dire les orgasmes qu'elle me procure. Longs, violents et doux à la fois. En musique je suis polyorgasmique. Je peux exploser cents fois pendant une symphonie, de Beethoven, un aria de Verdi, un concerto de Mozart... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]