05 août 2017

BAUDELAIRE ENFIN !

  Baudelaire, enfin, il était temps dans ce siècle détestable.  Après le sublime lyrisme racinien le XVIII° siècle n'offre aucune poésie digne de ce nom. C'est le siècle de la raison et non de l'émotion, du réalisme et non de l'imagination. On prépare la révolution, le temps n'est pas aux rêveries, excepté celles de ce pisse vinaigre de Rousseau. Après Racine et pendant un siècle, rien. André Chénier pendant la révolution ne vaut pas un clou. S'il n'avait pas été l'un des acteurs de la sanglante Terreur et passé à la... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]