03 juin 2017

CHRISTOPHE ONO-DIT-BIO / CROIRE AU MERVEILLEUX

SOLAIRE. Voilà le premier mot qui m'est venu à l'esprit très vite en cours de lecture et qui m'arrive en tête le livre refermé ce matin. SOLAIRE.Solaire malgré la mort au premier plan et qui occupe toute la scène. Solaire, la femme aimée et morte, solaire la femme fantasmée et intouchable qui guérit l'âme de César parce que justement, elle est intouchable, solaire cet enfant, fils de César.Solaire ce livre dans lequel la mort s'impose dans la grisaille parisienne, dans lequel la vie s'impose dans la lumière de la côte italienne... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]