02 juin 2017

PAYSAGE URBAIN

  A la terrasse d'un bar,   un jour à crever sous juillet, à trouver un drôle de goût à la bière sans mousse, à détester l'ensemble de l'humanité qui transpire à m'en donner la nausée, à ne plus ressentir le moindre frémissement de bandaison pour la fille d'à côté.   La ville.   Entre nulle part et ailleurs de nulle part.   Personne ne peut y naitre mais tout le monde y meurt.   Vieille pute allongée sur un béton sans herbe, sans fleur, sans arbre.   Dans la poussière grasse.   ... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]