31 mai 2017

MICHEL ONFRAY / DÉCADENCE

    J'aurai tout lu, tout entendu sur ce livre. Comme d'habitude, les gens de bien, les bien pensants, les vertueux, les politiquement corrects, les intellos de salon, les croyants plus ou moins intolérants, souvent plus que moins dès lors que l'on ose examiner leur croyance sous le filtre de la raison, et la liste n'est pas close, tous ces gens là hurlent contre le gros pavé d'Onfray. Normal, il doit en avoir l'habitude. Il n'est pas plus question d'en réclamer l’autodafé ou d'en faire une lecture religieuse, ce qui... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2017

LE MONDE DE SOPHIE /JOSTEIN GAARDER

  Une adolescente de quatorze ans qui est initiée à la philosophie par un mystérieux professeur, un voyage initiatique dans le monde de la philosophie occidentale, des pré-socratiques à Freud et Sartre pour terminer sur des considérations sur le big bang.   Qui est ce curieux philosophe qui va mettre sans dessus dessous la vie et le monde de Sophie ?   Qui est cette cette mystérieuse Hilde dont le père envoie un double des lettres à sa fille à Sophie, ce commandant dans la force de l'ONU qui semble, à... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2017

PENSÉES SOUS LA PLUIE

    Vingt heures vingt quatre.   Huitième étage chambre 8214, hôtel Ibis, ville anonyme.   Seul devant la fenêtre qui ne s'ouvre pas.   A regarder la ville où se collent aux néons cette pluie fine et pénétrante qui ne se voit qu'à peine mais qui trempe et détrempe tout. Qui tombe, inlassable, collante, des nuits et des jours entiers. Et qui recouvre tout d'un voile terne qui efface toutes les formes, comme un regard de myope qui n'a pas ses lunettes.   Vingt heures vingt quatre. A cette heure... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2017

LE BLOG

LE BLOG     Appelons là Chloé.   Chloé arriva dans le service après une quatrième tentative de suicide consécutive à des problèmes familiaux. C'est à dire à une famille pathologique, pathogène, étouffante, castratrice. Une famille dont était le vilain petit canard, le mouton noir, celle qui se rebellait et refusait d'entre dans les clous familiaux.   Pour l'avoir eue en entretiens avant son hospitalisation, je la connaissais bien et j'avoue qu'elle m'était sympathique. Elle était étiquetée état limite.... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2017

DIDIER DAENINCKX /CACHÉ DANS LA MAISON DES FOUS

1943, à l'asile de Saint Alban en Lozère, on organise la résistance à l’envahisseur nazi et on cache les juifs et tous ceux qui sont en délicatesse avec la Gestapo ou la police de Pétain. On y crève de faim et de froid mais jamais d'un manque de chaleur humaine. On y rencontre Lucien Bonnafé, le médecin directeur, et sa femme Jeanne, François Tosquelles réfugié catalan, deux psychiatres dont les noms resteront inscrits dans l'histoire de la résistance et de la psychiatrie française, Paul Éluard et Nusch son amour du moment., Denise... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2017

L'ARTISTE

  Artiste la nuit et fou à lier le jour. Schizophrène à temps plein.   Il était long, long comme un jour sans pain, très maigre, avec un regard étrangement bleu sous des cheveux hésitant entre le blond et le roux, le visage torturé par une angoisse qu'il dissimulait sous un sourire un peu méprisant pour le vaste monde, considérant que de par sa schizophrénie il était d'une essence supérieure. Il délirait, pas de doute, mais il jouait avec son délire très finement. Sa folie lui donnant tous les droits.   On le... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2017

FREEDOM / JONATHAN FRANZEN

  Chronique sur trois générations d'une famille américaine. Récit de la vie ordinaire de gens ordinaires. Patty, Richard, Walter. Ils étaient jeunes, ils étaient libres, libres d'aimer, de choisir la vie dont ils rêvaient. Dès le début , chronique d'une faillite annoncée. Le temps a passé. Et avec le temps qui passe, la question douloureuse, ai-je fait les bons choix ? Un volumineux récit qui s'approche au plus près des états d'âmes, des ambiguïtés, des ambivalences, des frustrations tant affectives que sexuelles,... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]