13 mars 2017

LES PSYCHIATRES

    Je n'aime pas les psychiatres.   Sapientissimes et pédantisismes.   Je ne suis pas certain qu'ils soient des Sapiens sapiens...   J'en ai connu un sacré paquet dans ma longue carrière.   Donc je peux en parler. Je suis en terre parfaitement cartographiée.   Les tous premiers, vieux féodaux aux pouvoirs exorbitants, logés, nourris, chauffés, blanchis par l'établissement qui leur fournissait, parmi les malades et gratuitement bien sûr, toute la domesticité dont ils pouvaient avoir... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2017

L'HOMME AUX CHEVEUX LONGS

    Je le revois encore cet oiseau aux cheveux longs, lui-même long comme un jour sans pain, un peu filiforme, avec un éternel petit sourire qui semblait toujours se foutre du monde.   On le disait schizophrène. On le disait. Lui aussi. Enfin, il le revendiquait. Ce qui était pour le moins étrange.   Mais pour un psychotique, il s'adaptait remarquablement bien et facilement aux circonstances, même aux pires, tout le monde était d'accord là dessus. Il ne présentait ni délire ni hallucination. Pas de... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2017

UNE FOLLE EN LIBERTÉ / BEATE GRISMUND

    La folie et la littérature, c'est connu, font un excellent ménage. Les plus belles pages de la littérature sortent des cervelles en ébullition. « Il y a toujours de la raison derrière la confusion, il suffit d'écouter », explique Eli, l'héroïne schizophrène de ce roman. Oui, cette folle en liberté est schizophrène. Depuis sa plus tendre enfance, elle est déchirée, douloureusement, par quatre voix contradictoires qui viennent de l'intérieur. Tableau pénétrant de la psychose et de l'enfer de la schizophrénie au... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]