12 mars 2017

P.P. PASOLINI / ACTES IMPURS

   «J'ai beaucoup risqué en écrivant Actes impurs et Amado mio. je ne sais pas si les sujets si scabreux de ces deux récits sont suffisamment nécessaires et objectivés; je suppose même que certains, si je disais le nom du péché... ne liraient peut-être même pas la première page du livre. Paolo et Desiderio luttent-ils assez contre leur amour? Il est vrai, tant que la passion les consume, leur péché se consume avec eux; mais au-delà de cette passion, où il n'y a que sensualité, qu'est-ce qui les justifie? L'anormalité de... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2017

LA LONGUE NUIT DU SCHIZOPHRÈNE

  Le schizophrène dort peu, si peu.   Dans sa longue nuit, le schizophrène n'est pas insomniaque. Il ne dort pas parce qu'il n'a ni jour ni nuit. La longue nuit du schizophrène est aussi un jour sans fin. Au milieu du monde, d'un absurde théâtre auquel il ne comprend rien, dans lequel tout lui inconnu et étrange. Un absurde théâtre, un autre monde dont il ne peut pas s'évader, qui l'a happé, et dans lequel tout est noir et par essence terrifiant. Un monde de la nuit dont il est persuadé de ne jamais en revenir pour... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]