18956901Le psychiatre Jane Morton est envoyée au sein d'une communauté recluse dans une petite île au nord de l'Irlande pour étudier le cas de Dorothy Mills, adolescente accusée de tentative de meurtre sur un bébé. Alors qu'elle vient en aide à Dorothy, elle tente d'affronter ses propres démons et d'éclaircir le secret qui hante une communauté repliée sur elle même et jaloiuse de ses secrets. Jane Morton n'est visiblement pas la bienvenue et on lui fait sentir. mais c'est là qu'elle rencontrera son destin. En toute conscience ? Le débat reste ouvert.

Jane Murray, dans le rôle de Dorothy est absolument époustouflante. On ne peut rien dire de plus.
Les relations entre les membres de la comunauté, semblables à celles de n'importe quelle famille avec ses cadavres dans le placard, me semblent finement décrites.

Dorothy, c'est l'enfant maudit de la comunauté, surprotégée par sa tante pour laquelle elle remplace sa fille morte, une tante dans le déni des troubles psychotiques de sa nièce, une enfant manipulée par le curé du village, haïe et redoutée des villageois parce que c'est la folle, presque la sorcière. Heureusement, le temps des bûchers est terminé sinon la pauvre Dorothy aurait fini dans les flammes.

Quand la cohésion de la communauté est en danger, c'est elle le bouc émissaaire, elle l'étrange, la folle, la pas comme les autres. Ce film peut être ressenjti aussi compme un plaidoyer en faveur de ceux que la folie distoingue de tous les autres, du fou qui n'est rien d'autre que l'image des disfonctionnements de tous les autres.

Le film commence comme une étude clinique d'un syndrome de multiples personnalités pour se terminer en thriller palpitant.

Il y a aussi une intéressante confrontation entre la psychiatrie et les forces occultes à l'oeuvre sur cette ile. Et qui finalelment ne sont peut être pas si éloignées que ça.

Moi, je me suis régalé hier soir.

 

Film sorti en 2008

Visible en streaming