514oP+SfFCL

 

 Le moine, The monck, est un roman anglais de Matthew Gregory Lewis publié en 1796. L'auteur n'a alors pas vingt ans et l'écrit en dix semaines, dans le but de divertir sa mère. Il est pourtant extrêmement subversif dans les thèmes abordés (viols, incestes, parricides, magie noire...). Lewis y critique violemment l'hypocrisie des religieux. Ce roman fut censuré à son époque et figure parmi les préférés du marquis de Sade. Cette œuvre de jeunesse, emblématique du roman gothique, aura une influence considérable. Il est traduit en français l'année suivante et sera adapté au théâtre de nombreuses fois. Le succès est tel que de nombreuses imitations fleurissent, tant en Angleterre qu’en France. Il inspirera de nombreuses œuvres.

Antonin Artaud en publie une traduction très personnelle (Le Moine, de Lewis, raconté par Antonin Artaud) et envisage de l'adapter au cinéma.

 

En effet, roman sombre, glauque s'il en fut, mais traversé par un romantisme qui sent la fleur fanée et avec lequeel l'auteur et le traducteur s'amusent visiblement. Bon, ce n'est tout de même pas un livre à l'eau de rose. Âmes sensibles, s'abstenir.

 

Moi, j'ai adoré. Un régal pour fin gourmet.