12 octobre 2016

POURQUOI J'AI ABANDONNÉ LA POÉSIE

POURQUOI J'AI ABANDONNÉ LA POÉSIE     Poète j'étais.   Du moins le croyais-je.   Je poétisais déjà enfant. Une expérience à vingt ans de publication à compte d'auteur. Ruineuse donc jamais renouvelée. Et puis internet, les groupes de poésie d'abord, les réseaux sociaux ensuite et l'édition en ligne qui ne coûte que le prix de fabrication. Recueils jamais vraiment vendus. Distribués à la famille, aux amis. On me prêtait un certain talent. J'y ai cru. J'ai fini par me définir comme poète. Avec tout ce que cela... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 21:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 octobre 2016

Conclusion de la peste de Camus.

"Écoutant, en effet, les cris d’allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée. Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu’on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, qu’il peut rester pendant des dizaines d’années endormi dans les meubles et le linge, qu’il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 01:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 octobre 2016

L'enfant du bonheur à la con

Tenez la main de votre enfant intérieur oubliez vos soucis en souriant à la vie vous êtes nés pour être heureux vous devez aimer et être aimés l'amour sauve le monde de ses blessures rien ne vous oblige à souffrir et j'en passe mangez sans gluten sauvez les animaux de l'abattoir soyez vegan si vous voulez sauver votre karma. Obligations du bonheur par la pureté. Mes chers contemporains parfois vous me brisez menu les gonades (mâles en ce qui me concerne). Foutez moi la paix, ne me cassez les couilles parce que j'aime la viande,... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2016

Auto portrait

Un vieux bonhomme de 58 ans, ses coups de coeur, ses coups de gueule.L'art sous toutes ses formes, les livres, la poésie, la musique La souffrance psychique et la santé mentale, la folie.Et quelques rélexions sur l'existence.Des articles écrits de ma mainbs et d'autres, glanés ici et là, sur le net. Tout ce qui est humain, les hommes, les femmes, la famille, les amis, les amours.   L'injustice du monde et l'absurdité de la vie   Mes coups de désespoirs aussi   Les livres et les auteurs que j'aime   La... [Lire la suite]
Posté par fsetrin à 00:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]